La rentrée au travail sans stress ! 3

rentrée sans stress au travail

La rentrée est là : il va falloir que je reprenne le travail – il le faut bien – mais cette année ce sera sans stress : pas question de me laisser emporter par le tourbillon du mois de septembre ! Voici les conseils du Petit Néo pour ne pas déprimer en cette rentrée 2016.

Comme j’étais bien en vacances ! Tenue légère, le plein de soleil, réveil à mon rythme, sieste, découvertes, balades, famille et amis…comment vais-je faire pour me passer de tout cela ? Les vacances, c’était le paradis !

Mais la rentrée est-elle obligatoirement un enfer ? Eh bien j’ai décidé que non. Soyons POSITIF ! Je reprends le travail, mais ce n’est pas non plus une catastrophe. Je partage avec vous mes quelques conseils pour que tout se passe au mieux et sans stress.

 

Je dédramatise

La fin des vacances, ce n’est pas la fin du monde. Et d’ailleurs, ce n’est pas la fin de l’été ! Il reste encore de beaux jours devant moi pour continuer à en profiter. Certes, je reprends le travail, mais il y a une vie après le bureau. Je vais pouvoir continuer à profiter des soirées et même sortir me balader pendant la pause déjeuner !

Et cette année, promis, je ne panique pas. Le travail reprend, mais je vais y arriver, comme d’habitude ! Je me demande toujours si je vais réussir à faire tout ce qui m’attend mais si je réfléchis un peu, oui j’y arrive tout le temps. Ce n’est vraiment pas la peine que j’anticipe en m’imaginant déjà noyé sous les dossiers et la tête dans le guidon !

 

J’y vais crescendo

Ce n’est pas parce que je suis bien reposé par les vacances et que je me sens en pleine forme qu’il faut que je me jette immédiatement à corps perdu dans le travail et que j’épuise tout mon énergie dès la première semaine.

Certes, quand j’arrive au bureau, la première chose que je fais est d’allumer mon ordinateur et ma messagerie. Et là, HORREUR, ma boîte emails est pleine à craquer ! Tout comme mon agenda : les invitations à des réunions de travail se sont multipliées !

Pas de panique. Je ne vais pas tout de suite endosser ma tenue de super-héros. Je ne vais pas dès la première semaine me fixer des objectifs de dingue. Non, j’y vais mollo et crescendo. Il faut que la machine se chauffe un peu avant de pouvoir tourner à plein régime !

 

Je priorise

C’est notamment parce que je dois y aller crescendo que je dois absolument prioriser mes tâches. Je ne vais pas m’imposer une to do list ambitieuse dès maintenant.

Parmi tout ce que je fois faire en cette rentrée, je note ce qui peut être étalé dans le temps. Il est inutile de me surcharger : étaler mes tâches me permet de me rencontre compte que ce ne sera pas insurmontable. Tout sera bien fait en temps voulu, mais pas tout à la fois.

 

Je garde mes petits plaisirs

Ah ce que c’était bien les vacances ! Eh bien faisons en sorte qu’il en reste un petit quelque chose pendant l’année. Certes, les contraintes du travail sont bien là. Mais ce n’est pas une raison pour oublier tous les petits plaisirs. Ils ne sont pas réservés à la seule période estivale !

Des repas entre amis, un peu de lecture le soir avant de m’endormir, des balades dépaysantes, du temps en cuisine (pour le plaisir, pas pour la contrainte !)…tout cela ne finit pas à la rentrée : c’est à moi de le préserver.

Le plaisir, ce n’est pas uniquement pour les vacances. J’y ai droit toute l’année !

 

Je prends de bonnes résolutions

J’ai mes petits travers, je me connais… Je vais encore terminer l’année sur les rotules ! Prenons donc dès maintenant de bonnes résolutions pour mieux vivre ma période de travail.

C’est déjà une bonne chose si j’arrive à conserver mes petits plaisirs, comme je viens de le dire. Car je dois garder du temps pour moi.

Je ne dois pas me jeter tête baissée dans le travail. Il faut que je priorise mes tâches et que je m’améliore dans la gestion de mon temps. Par exemple, comme je suis sujet au stress, j’ai intérêt à ne pas remettre au lendemain les petites tâches vite réalisées : pour les sortir de mon esprit, autant les réaliser tout de suite. J’en serai débarrassé plutôt qu’elles tournent en boucle dans ma tête de crainte de les oublier.

Je veille surtout à préserver un bon équilibre vie professionnelle / vie privée : terminer tard ma journée de travail ne veut pas dire que je suis efficace. Je fais donc plus attention à mes horaires pour être plus serein.

Pour me protéger du stress et de ses effets, j’adopte la zen attitude : je fais du sport, je mange sainement, au besoin je fais de la relaxation. Et ce n’est pas des paroles en l’air : je m’inscris dès maintenant à des activités qui me feront du bien, et accessoirement m’obligeront à ne pas partir tard du bureau.

 

J’accepte ma fatigue

Malgré toute ma bonne volonté, je sens que je faiblis dès la fin de la première semaine. Je suis déjà hyper fatigué !

Plutôt que d’angoisser, en me disant que c’est chaque année la même chose, que je n’arrive jamais à conserver le bienfait des vacances, j’accepte la réalité. Oui, j’ai changé de rythme, il est donc NORMAL que je sois fatigué. Le travail, c’est fatigant, ce n’est pas nouveau ! Mais surtout, je dois m’adapter au rythme du travail après l’interruption des vacances.

Si je suis fatigué, c’est donc seulement parce que mon corps est en train de s’adapter. Je déculpabilise : ce n’est pas de ma faute, non je n’ai pas raté ma rentrée. C’est tout simplement normal.

 

Je pense aux prochaines vacances

Finalement, le temps passe vite : les prochaines vacances arriveront bientôt ! Je les prévois dès à présent pour me plonger dans des idées positives. Je m’y vois déjà ! Le fait d’en rêver et de savoir que dans quelques semaines j’y serai, ouf cela va déjà nettement mieux !

D’ailleurs, voilà une dernière résolution : en cas de fort stress au bureau, je vais adopter ma nouvelle technique. Je vais fermer les yeux et m’imaginer là-bas, sur le lieu de mes prochaines vacances. Je respire profondément. Cela va nettement mieux.

 

Le Petit Néo

Cet article a été rédigé en collaboration avec le cabinet de prévention des risques psychosociaux (RPS) Nouvelle Heure.

 

Recevez les nouveaux articles du Petit Néo :

Partagez cet article :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “La rentrée au travail sans stress !

  • Azan

    Pour ma part j’ai pris des forces pendant les vacances…pour trouver un nouvel emploi à la rentrée ! Je suis dans une boite de dingos, tout le monde démissionne à tout va, c’est pas frahcement les bonne conditions pour une reprise :-(

  • Cléa

    moi je veux rentrer sans stresser mais quand je sais ce qui m’attend… A part nous presser à fond la direction n’attend rien d’autre…