J’ai besoin d’évoluer ! 1

evolution professionnelle

Vous avez fait le tour de votre poste et avez besoin d’air : il est temps de passer à une nouvelle étape de votre vie professionnelle. Malheureusement, votre entreprise ne vous donne pas la possibilité d’évoluer. Que faire ? Les conseils du Petit Néo pour faciliter votre évolution professionnelle.

 

« J’ai besoin de changement »

Le besoin de changement est naturel. Au cours de la vie professionnelle, il arrive toujours un moment où l’on ressent la nécessité de passer à autre chose. Soit que l’on ne se sente plus stimulé à son poste, soit que l’on occupe un poste inintéressant.

Certains vont éprouver l’envie d’évoluer au sein de leur entreprise, en prenant de plus hautes responsabilités ou en changeant de fonction. D’autres auront des envies plus radicales de changement d’environnement complet et souhaiterons quitter leur entreprise.

Le besoin de stimulation intellectuelle, et parfois le souhait de percevoir une rémunération plus élevée, sont à l’origine de la volonté d’évolution professionnelle. Dans un monde qui va vite, où le changement est permanent, nombreux sont ceux qui ne supportent pas de « stagner ». Un peu d’air, voir autre chose, se dépasser : vite il est temps d’évoluer !

 

« Mon entreprise ne me fait pas évoluer »

Malheureusement, toutes les entreprises ne donnent pas la possibilité à leurs collaborateurs d’évoluer. Non qu’elles n’en aient jamais la volonté : parfois, la taille de l’entreprise et le manque de croissance nuisent à l’ouverture d’opportunités.

Il arrive cependant bien souvent que les entreprises sachent mal évaluer le potentiel de leurs collaborateurs. Lorsqu’un poste est créé, elles ont alors tendance à rechercher les compétences en externe plutôt que d’étudier quels salariés disposent des compétences requises ou de bases à renforcer moyennant une formation. L’employeur passe alors à côté de l’occasion de valoriser un collaborateur, de reconnaître ses compétences et de pouvoir s’appuyer sur sa bonne connaissance de l’entreprise.

Enfin, il arrive qu’un salarié soit bloqué à son poste parce qu’il est retenu par son manager, qui ne veut pas perdre un élément pivot de son équipe ou parce que l’entreprise ne veut pas délibérément le faire évoluer.

Dans cette seconde hypothèse, nombreux sont ceux qui témoignent de la volonté de leur entreprise de ne pas les faire évoluer…pour les inciter à la démission. « Je n’évolue pas car on cherche à me faire partir. La Direction compte sur la lassitude des salariés pour diminuer ses effectifs », entend-on souvent. Même quand l’activité permet des créations de poste, les évolutions ne sont pas forcément favorisées : « Ma boîte préfère recruter des débutants en externe, avec des salaires moins élevés, plutôt que de nous faire évoluer en interne. C’est une stratégie de réduction des coûts ». Pas sûr que cette stratégie de réduction soit la bonne, au vu des coûts de recrutement et de formation, des risques d’échec de l’intégration, de non-capitalisation sur les connaissances et compétences internes…

 

« Je vis très mal le fait de ne pas évoluer »

Le fait de ne pas pouvoir évoluer est souvent mal vécu. Le salarié se démotive, s’ennuie à son poste, est frustré de ne pas utiliser toutes ces capacités, et bien souvent au final perd son estime de soi et se sent dévalorisé par rapport aux autres. Ne pas évoluer est ainsi un fort facteur de risques psychosociaux.

 

« Que puis-je faire ? »

Voici quelques conseils qui pourraient vous être utiles si vous ressentez le besoin d’évoluer professionnellement.

  • Posez-vous les bonnes questions

Evoluer est un besoin naturel. Mais que se cache derrière ce ressenti ? Une envie de gagner plus ? D’avoir plus de responsabilités ? D’apprendre de nouvelles choses ? D’explorer d’autres aspects de votre personnalité ? Qu’est-ce qui vous rendrait plus heureux ? Vous poser ces questions vous permettra d’y voir plus clair et de prendre la meilleure décision.

  • Tirez partie de votre expérience

Essayez de positiver l’expérience que vous avez acquise jusqu’ici. Que vous a-t-elle apporté ? Que vous a-t-elle appris sur vous ? Il est important de la voir de manière plus objective pour construire votre « après », sans la balayer d’un revers de main.

  • Concrétisez un projet réel

Le fait de vous poser les bonnes questions et de réfléchir à vos expériences vous permettra de vous détacher, si besoin, des rêves irréalisables, pour parvenir à un projet plus concret et qui vous correspond vraiment. Vous passerez ainsi du rêve au projet puis du projet à la réalité !

  • Prenez le temps de la réflexion

La réflexion sur votre évolution professionnelle mérite que vous y accordiez tout le temps nécessaire. Les étapes de questionnement, d’objectivation de vos expériences et celles relativisant vos forces et vos faiblesses vont vous permettre de prendre du recul. Ainsi,vous ne vous déciderez pas sur un coup de tête : votre décision sera mûrement réfléchie. Pour vous aider, n’oubliez pas les dispositifs de bilans de compétences.

  • Parlez-en

Présentez votre projet professionnel à votre entourage pour avoir leur sentiment sur l’évolution que vous envisagez. Leurs encouragements comme leurs éventuelles objections vous aideront dans votre réflexion. Le moment venu, évoquez votre projet à l’interlocuteur adéquat, en interne (manager,DRH…) ou en externe (consultant bilans de compétences, coach, Apec…).

Bien entendu, tout ne dépend pas de vous, mais ces conseils vous permettront peut-être de mettre toutes les chances de votre côté !

 

Le Petit Néo vous souhaite un beau parcours professionnel pour que vous soyez épanouis au travail !

 

Le Petit Néo

Cet article a été rédigé en collaboration avec le cabinet de prévention des risques psychosociaux (RPS) Nouvelle Heure.

 

Recevez les nouveaux articles du Petit Néo :

Partagez cet article :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “J’ai besoin d’évoluer !

  • Jean-Baptiste

    C’est exactement cette situation dans mon entreprise : la direction attend que l’on démissionne…on est loin des possibilités d’évolution !!!!