Artisan : un métier sous stress 1

Le stress des artisans

53 % des artisans se déclarent souvent à très souvent stressés. C’est ce qui ressort du 2ème Baromètre ARTISANTÉ BTP. Alors qu’ils sont le plus souvent passionnés par leur métier, les artisans sont eux aussi touchés par les effets néfastes du stress chronique.

 

Quels sont les facteurs de stress des artisans ?

Les principaux facteurs de stress évoqués par les artisans sont les charges financières (62 %) et le poids de l’administratif (54 %). Ce n’est donc pas le cœur de leur métier qui est à l’origine de leur stress, mais les à-côtés liés à la gestion courante de leur entreprise.

 

Quelles conséquences sur la santé ?

Le stress se répercute sur le sommeil et l’état de fatigue général de l’artisan. 53 % des artisans se disent ainsi assez ou beaucoup fatigués. 45 % jugent mauvaise la qualité de leur sommeil.

Certains artisans sont davantage fragilisés et font état de signaux alarmants. Passionnés et ne comptant pas leurs heures, les artisans ont l’habitude de se « surinvestir » dans leur travail, ce qui peut les conduire au burn-out ou à la dépression.

6 % déclarent avoir subi une dépression au cours des 5 dernières années. 4 % révèlent être sous anti-dépresseurs.

7 % rapportent avoir été victimes d’un burn-out, et 28 % d’avoir « peut-être » subi un burn-out, taux très élevé et inquiétant.

Comme d’autres travailleurs, les artisans sont donc soumis à des risques psychosociaux.

 

Un travail de prévention à mener

La santé des professionnels artisans est un enjeu auquel le secteur doit faire face. Ce qui apparaît difficile avec une population qui a tendance à se concentrer sur le travail et à ne pas écouter les signaux d’alerte de leur corps et à se préoccuper d’eux-mêmes. 43 % des artisans ne consultent pas, ou à de très rares occasions, un professionnel de santé : un travail de prévention est donc à engager pour sensibiliser cette population et lui faire comprendre qu’elle doit se protéger, pour leur santé mais également l’avenir de leur activité.

Prenez connaissance du baromètre ARTISANTE BTP 2015.

Le Petit Néo

Cet article a été rédigé en collaboration avec le cabinet de prévention des risques psychosociaux (RPS) Nouvelle Heure.

Partagez cet article :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Artisan : un métier sous stress

  • JP

    Je suis peintre et c’est tout à fait ça : on travaille dur mais on est noyé dans les papiers, ça m’écrase. j’ai failli lacher plus d’une fois mais faut tenir bon. Les gens demandent toujours du moins cher sans imaginer la pression qu’on a.