Trop chaud pour travailler !

soleil

soleilUne vague de forte chaleur traverse la France, rendant plus difficilement supportables les conditions de travail des salariés travaillant en extérieur ou dans des locaux non climatisés. L’employeur est de manière générale responsable de la santé au travail de ses salariés mais existe-t-il des dispositions spécifiques aux températures élevées ?

Le Code du travail ne mentionne aucun seuil de température au-dessus duquel il serait dangereux de travailler. Pourtant, selon l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS), « la chaleur peut constituer un risque pour les salariés (…) au-delà de 30°C pour une activité sédentaire, et 28°C pour un travail nécessitant une activité physique (…) Le travail par fortes chaleurs et notamment au-dessus de 33°C présente des dangers ».

S’il n’évoque pas de seuil de température, le code du travail (article L 4121-1 et suivants) indique que l’employeur doit prendre « les mesures nécessaires » pour « protéger la santé physique » de ses salariés et les adapter en fonction du « changement des circonstances », par exemple les conditions climatiques.

Pour les locaux fermés, le code précise que l’air doit être renouvelé et qu’il faut notamment « éviter les élévations exagérées de température ».

S’agissant des employés qui travaillent en extérieur, ils doivent être « protégés contre les conditions atmosphériques » : l’employeur devant par exemple prévoir des zones d’ombre, des abris ou des locaux climatisés.

L’employeur doit aussi mettre à disposition des salariés « de l’eau potable et fraîche pour la boisson ». Pour le BTP, le code du travail précise (article R 4534-143) qu’il faut « trois litres au moins par jour et par travailleur ».

Enfin, un salarié peut exercer un droit de retrait s’il pense être en situation de « danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé » ou s’il constate un défaut « dans les systèmes de protection » (art. L. 4131-1 du code du travail).

Bon travail à tous malgré ces fortes chaleurs ! Nous espérons surtout que les esprits ne vont pas s’échauffer 😉

Partagez cet article :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *