Quand certains pensent encore qu’un bon manager se reconnaît à sa grosse montre…

photo

photoIncroyable mais vrai : la presse magazine continue à relayer des clichés rétrogrades. « Des montres pour s’imposer au CODIR » tel est le dernier exemple en date, extrait du magazine Management du mois de novembre 2014.

Pour faire la différence, le manager n’a pas à développer sa capacité d’écoute, son charisme, son talent à animer une équipe ou à innover : non, il faut qu’il s’impose en affichant une montre de luxe à son poignet. « Lorsqu’on tutoie les cimes, il faut se faire remarquer par petites touches discrètes tout en s’accordant avec ses pairs. La montre devra être ici statutaire ». Comme si ce signe extérieur allait provoquer le respect parmi ses pairs et subordonnés…

Soyons sérieux : tout le monde sait que les grands chefs de boîtes en croissance se reconnaissent désormais…à leurs baskets tendance ! 😉

Notez également le sexisme de l’article de Management. Aucune montre pour femme n’est proposée aux managers qui veulent s’imposer. Non, le haut management, ce n’est pas un jeu pour les femmes ! À moins qu’en omettant les femmes le journaliste laisse entendre qu’elles ont d’autres armes à leur actif et ne se contentent pas d’une simple montre…

Au final, oui nous avons bien compris : cet article n’est qu’un prétexte pour du placement de produit. Mais dommage qu’il ne véhicule pas les valeurs modernes du management.

Nouvelle Heure

Partagez cet article :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *