Le bien-être booste la productivité : la preuve est là ! 3

joie

joieUn collaborateur « rendu heureux » a une productivité de 10 à 12% supérieure aux autres. Voilà le résultat de l’étude scientifique menée par les chercheurs de l’Université de Warwick, en Angleterre et qui devrait finir de convaincre les employeurs : oui, améliorer la qualité de vie au travail a un sens économique !

Si une large littérature existe sur la productivité au niveau individuel et au niveau de l’entreprise, et si en parallèle se développent pléthore d’études universitaires sur le bien-être au travail, le lien causal entre les deux éléments n’avait pas encore été abordé.

C’est désormais chose faite grâce à cette étude de l’Université de Warwick. S’appuyant sur un échantillon de 713 personnes, les chercheurs britanniques ont pratiqué différentes expériences. Ainsi, après avoir demandé à l’intégralité des sujets d’évaluer leur état de bien-être à l’instant t, ils ont constitué différents groupes. De manière à modifier leur humeur, certains ont eu la possibilité de visionner une vidéo comique, d’autres non. Certains se sont vus offrir du chocolat, des boissons ou des fruits, d’autres non. Après avoir indiqué si ces stimuli avaient un impact sur leur humeur, l’intégralité des sondés a passé un test mathématiques simple mais nécessitant d’être concentrés, de façon à évaluer leur productivité. Enfin, un dernier questionnaire d’évaluation de l’état de bien-être a été remis.

Les résultats de l’étude sont sans équivoque : un collaborateur « rendu heureux » a une productivité de 10 à 12% supérieure aux autres. « Les salariés heureux utilisent leur temps de manière plus efficace, améliorant leur cadence sans pour autant sacrifier la qualité de leur travail » précise l’un des directeurs de recherche, le Dr Sgroi.

Le bien-être au travail améliore la performance et est donc rentable pour l’entreprise. Si être heureux a un impact positif sur la productivité d’un individu, l’on peut raisonnablement penser, d’après les auteurs de l’étude, que les deux éléments s’auto-alimentent (être heureux permet d’être plus efficace, et donc plus heureux…). Un jeu gagnant gagnant somme toute.

L’intégralité de l’étude de l’Université de Warwick : ici.

Emmanuelle

Nouvelle Heure, prévention des risques psychosociaux

Partagez cet article :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Le bien-être booste la productivité : la preuve est là !

  • MarineGP

    Beaucoup de personnes sont stressées à cause du travail aujourd’hui, tombent dans la dépression… C’est vrai qu’il y a du coup une perte de productivité qui apparaît. Il faut faire quelque chose pour que les gens se sentent bien dans leur corps et dans leur travail. Les entreprises peuvent leur proposer des cours de sport aux heures de repas, de théâtre… ceci permettrait dans un premier temps aux employés de se sentir mieux, plus à l’aise dans leur peau et à l’oral, moins stressé grâce à des exercices de respiration…
    Je pense que ceci pourrait être des éléments pertinents pour l’entreprise et l’employé.

  • Laurent

    Mettre un chiffre sur la performance d’un salarié heureux est une excellente initiative, surtout lorsque l’on découvre ce chiffre ! Qu’attendent les entreprises pour œuvrer et investir dans le bien-être de leurs salariés ?

  • Evelyne@RPS

    Je pense que nous savons tous qu’un collaborateur heureux est un collaborateur performant. Votre billet est très intéressant car il met un chiffre sur cette performance : 10 à 12%, c’est énorme !