Luc Ferry : Le bien-être au travail n’est pas une mode

luc ferry

luc ferryLe philosophe Luc Ferry sera reçu par le Centre des Jeunes Dirigeants à Rennes le 4 février prochain pour donner une conférence sur le thème « Comment et pourquoi cultiver le bien-être au travail ». Interviewé par Ouest France, Luc Ferry apporte son éclairage sur la prise en compte de la qualité de vie au travail dans notre société et par les dirigeants d’entreprises.

Pour lui, la mise en lumière de cette thématique n’est pas un effet de mode : elle correspond bien à une prise de conscience, notamment auprès des chefs d’entreprise : « Je donne assez souvent des conférences devant des chefs d’entreprises, et j’ai pu mesurer combien certaines enquêtes récentes pouvaient faire avancer leur réflexion. On y apprend, par exemple, que le sentiment de stress au travail s’est considérablement aggravé au fil des vingt dernières années et que seuls 23 % des employés seraient prêts, en France, à travailler davantage pour aider leur entreprise, contre 58 % en moyenne dans le reste de l’Europe. En revanche, 75 % des Français voudraient consacrer plus de temps à leur famille, contre seulement 60 % chez nos voisins. On y découvre encore que le chômage est subjectivement plus mal vécu qu’un divorce, voire le deuil d’un conjoint ! Même si ces enquêtes reposent sur du « ressenti », des sentiments subjectifs dont l’interprétation est toujours délicate, elles intéressent directement les chefs d’entreprise. »

Retrouvez l’interview complète de Ouest France

Pour assister à la conférence :

Lundi 4 févier, à partir de 19 h, conférence-débat sur le thème « Bien vivre au travail » au Liberté, esplanade de Gaulle.

Table-ronde animée par l’essayiste Philippe Bloch, avec Luc Ferry, Olivier Torres, chercheur à l’université de Montpellier, et Gwenaëlle Poilpot-Rocaboy, professeur à l’Université de Bretagne Sud.

Participation : 25 €. Renseignements et inscriptions : www.bienvivreensembleautravail.com

 

Nouvelle Heure Agence de Prévention des Risques Psychosociaux

Partagez cet article :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *