Suicide d’un salarié : la faute inexcusable de l’employeur reconnue

renault

renaultLa Cour d’Appel de Versailles vient de reconnaître la faute inexcusable de Renault à la suite du suicide de l’un de ses salariés. L’occasion de rappeler que les employeurs sont désormais responsables de la santé mentale de leurs collaborateurs et que, selon la jurisprudence, il s’agit là d’une obligation de résultat.

La lutte contre les risques psychosociaux est plus que jamais d’actualité et incontournable.

Lire la dépêche de l’AFP.

Partagez cet article :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *