Education nationale : 1 agent sur 7 en épuisement professionnel !

education nationale

education nationale14% des agents de l’éducation nationale, soit 1 sur 7, se disent en situation d’épuisement professionnel. 24% se sentent tendus au travail (soit près d’1 agent sur 4). C’est l’accablant constat que dévoile aujourd’hui une étude du Carrefour Santé Social.

Par ailleurs, une grande majorité des agents déclare avoir connu un problème d’ordre musculosquelettique au cours des 12 derniers mois concernant la nuque ou le cou (78%), le bas du dos (75%), l’épaule (60%), le genou ou la jambe (54%).

Seraient particulièrement concernés les conseillers principaux d’éducation, les personnels administratifs, les professeurs des écoles élémentaires et ceux exerçant en collège.

Le chercheur Goerges Fotinos donne dans L’Express quelques pistes explicatives de ce malaise parmi les professeurs. Selon lui, « les conditions sont de plus en plus difficiles: plus d’élèves, de problèmes de discipline, un emploi du temps particulièrement chargé ». Par ailleurs, « dans une entreprise classique ou dans un métier de service, les salariés ne sont pas confrontés en permanence à vingt-cinq clients en même temps. Les professeurs sont seuls devant une classe et doivent faire passer un message, être garant de l’autorité et être à l’écoute. Et toutes les heures, ils changent de classe et de public. Ils doivent donc tout reprendre à zéro. C’est épuisant. »

Retrouvez l’interview intégrale de Georges Fotinos.

Nouvelle Heure

Partagez cet article :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *